.oO°La nourriture est un fléau: le notre !°Oo.

A chacun son régime !

Une pour tous tous pour un régime

 

Parce qu'on est toutes différentes...on arrive pas toute à suivre certains régimes...voici comment s'orienter:

LE JEUNE:

A l'origine, il s'agit d'un concept philosophique et religieux. On jeûne dans le but de réconcilier corps et spiritualité.
Le jeûne trouve de nombreux partisans parmi les adeptes des médecines douces qui y voient plus un moyen de soulager des maux en épurant l'organisme qu'un moyen de perdre du poids. Utilisé comme un régime il est maintenant considéré comme un véritable suicide biologique.

Principe
Alimentation se limitant à un simple apport hydrique (eau).
Le jeûne partiel permet d'assurer un apport calorique minimal par la consommation de bouillons de légumes et de fruits en jus ou entiers qui fournissent des glucides, des vitamines et des minéraux. Le but est de laisser l'organisme puiser son énergie dans ses réserves (à savoir le sucre, la graisse et les protéines) et entamer un processus d'autodigestion.

Les plus
- Perte de poids très rapide : environ 5kg en 1 semaine.
-
Vertue prugre.
- La sensation de faim disparaît au bout de 2 jours pour laisser place à un état de bien-être.
- Selon ses partisans, le jeûne soulage de façon remarquable une foule de maux: constipation, rhumatismes, troubles digestifs, allergies, asthme, insomnie, migraine, sinusite, eczéma, maladies du foie...

- Régime sérieux si on y ajoutte une alimentation spécifique (voir le régime soupe)

Les moins
- Carences multiples.
- Défenses immunitaires amoindries d'où un risque accru d'infections virales ou bactériennes.
- Entraîne une fatigue importante donc doit se faire dans une période d'inactivité.
-
Incompatible avec une vie sociale et professionnelle.
-
La perte de poids se fait les deux premiers jours par utilisation des sucres de réserve (glycogène) des muscles et du foie. Après environ 48 h de jeûne, l'organisme va transformer les protéines constitutives des muscles en sucre pour nourrir les organes, en particulier le cerveau qui ne peut utiliser d'autre substrat énergétique. On observe donc une fonte musculaire importante.
- Reprise des kilos à l'arrêt d'autant plus importante que le jeûne aura été long car les besoins en énergie de l'organisme auront nettement diminués donc il stockera tout apport excessif. La reprise de poids entraîne un remplacement de la masse maigre par de la masse grasse.

 

L'HYPERPROTEINE:

 

Le régime protéiné a vu le jour aux Etats-Unis dans les années soixante, et depuis, de très nombreuses personnes en ont bénéficié, tout en améliorant en permanence la qualité et la composition des protéines, notamment au niveau de la composition en acides aminés essentiels.

Principe
Ce régime est possible uniquement sous contrôle médical et sur une durée trés courte. Il s’adresse aux personnes qui ont besoin de maigrir rapidement en vue d’une intervention chirurgicale. Il peut aussi aider celles qui ont besoin d’un “petit coup de pouce” pour amorcer leur perte de poids. Les éléments nutritifs essentiels sont couverts malgré des apports caloriques trés bas (environ 500 Kcal).
Les repas sont composés surtout d’aliments riches en Protéines ou de mélange industriel à base de poudre de Protéines, de Vitamines, et de Minéraux. Les fruits et legumes autorises apportent les vitamines et mineraux.


Les plus
- Les résultats sont immédiats et spectaculaires !!! L'efficacité est évidente vu le faible apport calorique. La perte de poids peut atteindre 5 kgs la première semaine et 12 kgs en un mois.
- Perte graisseuse, avec protection de la masse musculaire.
- Absence de faim (effet anorexigène des corps cétoniques).
- Sensation de bien-être (effet psychostimulant des corps cétoniques).
- Simplicité de mise en œuvre.

Les moins
-
Une telle restriction alimentaire, non suivi médicalement, ne peut être envisagée: les risques et accidents de dénutrition seraient trop graves.
- Céphalées : peuvent survenir chez 10% des patients durant les premiers jours de la diète et seront traitées par des antalgiques.
- Perturbations menstruelles : possible en début de diète, les oestrogènes étant partiellement synthétisés par les adipocytes (la réduction du tissu graisseux obligeant l'organisme à s'adapter au début de la cure).
- Obligation d'une surveillance médicale et de nombreux compléments vitaminiques et minéraux.
- Contrairement aux substituts de repas relativement bien encadrés, la provenance des sachets de protéines pures mérite une certaine vigilance.
- Fatigue du cœur, travail supplémentaire des reins.
- Fort risque de reprise si aucune stabilisation.


Description du régime / Etapes

Palier 1 : La diète protéinée active
La première phase d'une diète protéinée est capitale. Elle doit être le plus strict possible durant 3 jours (4 à 5 sachets par jour), car durant ces 3 jours les réserves en sucre s'épuisent et la cétose se met en place. La cétose est le mécanisme métabolique recherché qui consiste pour le corps à transformer ses acides gras de réserves en sucre. Les corps cétoniques libérés stimulent le centre de satiété, (la faim disparaît), et ils témoignent de l'efficacité de la diète.

Palier 2 : La diète protéinée sélective
Réintroduction progressive des sucres lents (pain, pâtes, riz, pomme de terre).
Ensuite la diète peut devenir mixte : associer 2 ou 3 sachets à un (ou 2) repas fait de viande ou poisson, de légumes et de laitage 0 % de MO.
Progressivement le nombre de sachets diminue, remplacés par des volailles, du poisson ou des oeufs. Dès qu'un fruit ou une tranche de pain est réincorporé la diète est rompue ? Cela ne veut pas dire que la personne ne peut plus maigrir, mais que tout simplement on passe à un régime d'abord hypocalorique hyperprotéiné qui deviendra peu à peu hypocalorique équilibré, puis normocalorique en fin de parcours.

Palier 3 : La stabilisation
C'est la phase la plus importante, car elle est incontournable pour éviter une reprise pondérale.

Palier 4 : L'équilibre alimentaire
Pour retrouver des habitudes saines et équilibrées.

Attention :
- Les légumes sont les alliés dans tous les régimes et la règle est la même dans la diète protéinée. Ils apportent des fibres qui permettent de réguler le transit intestinal. Une ou deux assiettes à chacun des repas permettent de combler le besoin de remplissage gastrique.
Les légumes à faibles teneurs en glucides sont les plus recommandés : courgettes, aubergines, salade, épinards, concombre, radis, poireaux, choux, fenouil, endives, asperges, haricots verts, champignons, tomates, etc.

- 2 cuillerées d'huile par jour sont nécessaires à l'apport en acides gras essentiels. L'eau à raison d'un litre et demi par jour, ration complétée par le thé ou le café léger sans sucre.
- Les produits laitiers à 0 % de MG sont souhaitables dès le début de la diète, ils ne nuisent en rien au mécanisme de cétose et permettent de couvrir les besoins en calcium.

 

LE REGIME MAYO:

 

Principe
C’est un régime de 14 jours, trés restrictif à 800/1000 Kcal/jour. Il compte de nombreuses interdictions: les matières grasses, les féculents et légumes secs, les produits sucrés et les laitages. La consommation de fruits est trés limitée.
Un impératif: consommer 6 oeufs/semaine.


Les plus
- Une méthode expresse : la perte de poids est facile. Avec 600 à 800 kilocalories par jour, ce régime ne peut qu'être efficace à court terme : 5 à 6 kilos peuvent être facilement perdus en 2 semaines.
- Simple à suivre et à mettre en place : peu de courses et pratiquement pas de cuisine.
- On peut faire ce régime partout, chez soi comme au bureau, en plus il est assez économique.

Les moins
- Avec un taux calorique aussi bas, la perte de poids est obligatoire, mais la reprise des kilos perdus à l’arret du régime, est aussi rapide…
-
Des carences en protéines, vitamines, et minéraux sont inévitables: l’organisme puise ses besoins en énergie et micro-nutriments non seulement dans le tissu adipeux mais également dans les tissus musculaires et osseux : fatigue, méforme psychique et risque d‘ostéoporose sont à craindre.
- Régime monotone.
- L'absence de variété dans le choix des fruits et, à un degré moindre, des légumes, provoque aussi une carence en vitamines et minéraux.
- Sensation de faim très importante.
- Généralement, ce régime n'est prescrit que 14 jours. Au delà, il entraînerait des complication métaboliques trop importantes.
- Enfin, la répartition des repas est mauvaise, avec une insuffisance des petits déjeuners. Surtout, il n'existe aucun conseil pour " l'après régime ", permettant de limiter les dégâts.

Description du régime / Etapes

Une journée type :

- Petit déjeuner
1/2 pamplemousse
2 œufs durs
Café ou thé non sucrés (1 biscotte la deuxième semaine)

- Déjeuner
2 œufs (cuits sans matière grasse) ou 100 grammes de viande en alternance
1 portion de légumes (salade, tomates, concombres, céleris, épinards, courgette au choix)
1/2 pamplemousse
Café ou thé sans sucre

- Dîner
2 œufs
1 portion de légumes
1 toast ou 1 biscotte
Café ou thé sans sucre

 

LE REGIME SOUPE AUX CHOUS:

 

Principe
Consiste à consommer aux repas principaux une soupe dite « brûle-graisses ». Il s'agit en fait d'une banale soupe de légumes frais, qui ne doit être ni mixée, ni moulinée (elle est ainsi plus rassasiante). L'objectif de ce programme est de nettoyer le système digestif. Plus vous consommez de soupe et plus vous brûlez de gras. L'ingestion de la soupe brûle plus de calories que vous n'en mangez ! Le programme est tout de même très restrictif et laisse peu de place au plaisir. Ce régime « soupe » dure sept jours suivi d'une semaine de stabilisation. Il permet bien sûr de perdre du poids.
Le reste de l'alimentation est classiquement composé d'aliments riches en protéines et très maigres (fromage blanc maigre ou yaourt, poisson, viande maigre) et de fruits (en quantités limitées). Des compléments en gélules ou en tisane (thé vert, ananas, queue de cerises) améliorent la perte de poids et l'élimination des graisses.


Les plus
- Résultats trés concluants et rapides.
- Les menus qui accompagnent la soupe sont calculés de facon à éviter toutes carences.
- Pas de sensation de fin : beaucoup d'aliments sont a consommer a volonté, donc effet de satiété !
- Permet de retrouver de bonnes habitudes alimentaires, une alimentation et une hygiène pluis saine.
- Vertues purges et sensation de bien être.
- Reprise de poids post-régime faible.

Les moins
- Monotonie et la restriction calorique sont difficiles à surmonter sur une longue période.
- Risque de carence. Mieux vaut se supplémenter en vitamines et minéraux pour éviter tout problème.
- La fonte de la masse grasse peut être accompagnée d’une fonte musculaire et osseuse, avec fatigue et altération de l’état général.
- Nécéssite beaucoupe de rigeur : pour une éfficacité optimale et éviter les carrences, il faut suivre les menus avec la plus grande précision.

Description du régime / Etapes

Voir le site : http://www.soupe.free.fr/




14/11/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres