.oO°La nourriture est un fléau: le notre !°Oo.

Un bronzage sans soleil !

Laits, sprays, lingettes... Comment choisir son autobronzant

Laits, sprays, gels, lingettes, mousses… : aujourd'hui, il existe une telle variété de produits promettant le soleil en boîte qu'on s'y perd. Ils n'ont pas tous les mêmes résultats ni les mêmes modalités d'application. Voici comment, selon vos envies de bronzage et votre habileté, choisir celui qui vous correspond !

Vous êtes maladroite ? Spécialiste des traînées orange ? Les laits progressifs sont faits pour vous. Mi-autobronzants, mi-hydratants, ils contiennent moins d'actifs que les autobronzants lambda. On obtient une couleur plus douce et surtout qui s'accentue de jour en jour, d'où un effet beaucoup plus lisse et naturel sur la peau. Leur seul inconvénient : le résultat n'est donc pas rapide et il demande de la patience, puisqu'il faut réappliquer le produit tous les jours.

Vous voulez devenir caramel du jour au lendemain ? Choisissez des laits classiques ainsi que les gels et les mousses. Certains ont l'avantage d'être teintés, vous verrez donc mieux où vous les appliquez. Et là, le résultat sera immédiat. Mais attention, soyez bien soigneuse lors de l'application, car qui dit couleur marquée dit grand risque de traces…

Vous êtes pressée pour l'application ? La solution : les lingettes ou les sprays. Pratique, les premières contiennent déjà la juste dose pour une application, passent partout même entre les doigts de pied, et se font toutes petites dans un sac de vacances. Quant aux sprays, ils sèchent vite, sont censés mieux s'étaler (vérité qui varie selon la qualité du produit et la finesse du pschitt) et permettent d'atteindre mieux certains endroits délicats (comme l'arrière des jambes). Leur défaut commun : ils assèchent la peau. Pensez à compléter plus tard avec un bon lait hydratant.

Enfin, n'oubliez pas que la plupart des marques ont maintenant divisé leur gamme en produits pour "peaux claires" et "peaux mates". Vérifiez que le lait que vous vous apprêtez à acheter rentre bien dans la catégorie qui vous correspond.

conseils

Application : les techniques qui sauvent

Même si on n'a pas encore inventé la technique miracle pour reproduire le velouté abricot du vrai bronzage, quelques règles de base s'imposent pour éviter au maximum l'effet "victime d'un paintball orange"… et gare à la débutante qui ne les respecte pas !

 

Première étape : l'indispensable gommage (ou exfoliation). Il sert à se débarrasser des cellules mortes, qui se colorent beaucoup plus vite au contact de l'autobronzant que les autres, et ainsi à offrir la surface la plus unie possible.


Seconde étape : l'application elle-même. On évite surtout d'en mettre trop, puis on masse avec ardeur pour bien faire pénétrer sans oublier aucun coin, mais sans repasser trop souvent aux mêmes endroits. Faites attention aux risques de démarcation (par exemple, si vous en appliquez sur le visage, pensez bien à faire la liaison avec le cou et le décolleté).

Troisième étape : éviter les bêtises. Sans attendre, lavez-vous les mains (oh, la jolie paume abricot !). Passez un gant humide sur les endroits propices à l'accumulation de l'autobronzant : les coudes, les genoux, les chevilles… Puis laissez sécher. Longtemps. Longtemps. Bref, jusqu'à ce que ce soit sec. Et n'y touchez pas avant, sinon bonjour les traces sur les draps et les vêtements, et les lignes plus claires sur le corps.

Enfin, si le lendemain vous constatez un désastre, n'hésitez pas à frotter l'endroit taché avec un bon gommage (sans vous arracher la peau), qui atténuera un peu. Et pour le reste, si vous êtes fière de votre teinte, pensez à l'entretenir en l'hydratant un max. Tout dernier conseil : ça paraît idiot à rappeler, mais l'autobronzage n'a rien à voir avec les mécanismes du vrai bronzage. Donc, lorsque vous vous exposerez aux rayons, forcez sur la crème solaire autant que si vous étiez restée blanche, sinon gare aux coups de soleil ! Avouez que vous auriez l'air fin…



17/05/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres